Travailler pour financer sa thèse

L’un des moyens de financer sa thèse consiste à travailler sur tout ou partie de cette période. Surtout si vous avez déjà un travail auparavant, une thèse n’est pas une raison pour l’abandonner. Travailler en parallèle peut constituer un poids en moins pour poursuivre sa thèse : on ne dépend d’aucune source financière, et aucunement besoin d’attendre de réponses à diverses demandes de financement. Mais il est certain qu’il faut bien réfléchir avant de s’engager dans cette voie.

Travailler pendant sa thèse demande une bonne capacité d’organisation et de prévoyance pour gérer tous les travaux qui se présentent. Il ne faut pas oublier de prendre en compte les charges familiales, non négligeables pour les personnes vivant en couple avec des enfants à charge. Dès votre première inscription en thèse, il faut essayer de calculer le temps nécessaire pour accomplir toutes les tâches : familiales, travail et thèse. Ainsi, trois volumes horaires se dégagent. Essayez de les répartir dans la semaine de manière plus ou moins équitable et voyez le résultat ! En fonction de vos observations, ajustez les heures où le besoin se fait davantage sentir. Adaptez continuellement jusqu’à ce que vous y trouviez un équilibre. Restez souple, pas d’horaire rigide ! Si vous travaillez à plein temps, la répartition du temps que vous aurez à investir dans chacun des domaines ne pourra être la même que dans le cas d’un travail à temps partiel. Si un jour, vous ne pouvez pas travailler à votre thèse, ne culpabilisez pas !

Prenez aussi le temps de vous détendre. Essayez de prévoir dans votre emploi du temps des plages suffisamment larges où vous aurez toute la disponibilité et la tranquillité nécessaires pour vous consacrer à votre thèse. L’expérience montre la nécessité d’y passer des demi-journées voire des journées, s’il ne vous reste que le week-end. Les recherches peuvent s’effectuer assez facilement, mais le travail de rédaction demande plus de temps. Travailler pendant sa thèse permet aussi de rester en contact avec « le monde extérieur ».

POUR CITER CET ARTICLE :

Solveig Lerat. (01/05/2014). « Travailler pour financer sa thèse ». Le Guide du Doctorat en SHS. Strasbourg : Doxtra. Consulté le 14/12/2018 : http://guide.doxtra.org/avant-la-these/travailler-pour-financer-sa-these/

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *