Plagiat ou contrefaçon : gare à la sanction

De quoi parle-t-on ?

Le plagiat est dans le cadre d’un travail de recherche « un vol littéraire qui consiste à s’approprier les mots ou les idées d’une personne et de les présenter comme siens. » (Petit Robert, 2005).

Le site de l’Université de Québec à Montréal (UQAM) détaille précisément les actes avérés de plagiat. Il s’agit en l’occurrence :

  • De la pratique du « copier/coller » de parties de textes, de plan, de phrases, de photos et autres figures sans faire mention de l’auteur-e et de la source ;
  • De la formulation avec vos mots des thèses et pensées d’autres auteurs-es sans les mentionner ;
  • De la traduction d’un texte sans en mentionner la provenance ;
  • De la réutilisation des éléments d’un cours sans passer par l’accord de l’auteur-e ;
  • De la mobilisation d’un « nègre », une plume qui n’est pas la vôtre.

Les Universités, dont celle de Strasbourg se sont équipées d’un logiciel de détection. La version CD-ROM de votre thèse est alors soumise à analyse pour repérer les emprunts.

Les sanctions

Si il est reconnu que vous avez plagié un travail existant ou un ouvrage, vous êtes susceptible de sanctions internes (de 2 ans d’exclusion voire à une exclusion définitive de l’enseignement supérieur) décidées par la Commission disciplinaire de l’Université ou du CNESER, mais aussi des sanctions pénales (art.700 de procédure civile).

Comment l’éviter ? (source : UQAM)

  • Indiquer clairement la provenance des informations provenant de sources imprimées ou diffusées sur Internet ;
  • Etre rigoureux dans la saisie des informations et leur transposition sur le papier.

Il en va de la crédibilité de votre propos et de la reconnaissance de votre travail de recherche, mais aussi de votre participation aux efforts de transmission des connaissances et de recherche.

Pour aller plus loin : l’Université de Genève a créé un site consacré à cette question, voici le lien : responsable.unige.ch/index.php?main=b-7-9

POUR CITER CET ARTICLE :

Stéphanie Fischer. (01/05/2014). « Plagiat ou contrefaçon : gare à la sanction ». Le Guide du Doctorat en SHS. Strasbourg : Doxtra. Consulté le 19/10/2018 : http://guide.doxtra.org/depot-et-soutenance/plagiat-ou-contrefacon-gare-a-la-sanction/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *