Conseils pratiques et astuces pour une cotutelle réussie !

Pendant plus de cinq ans, j’ai préparé un doctorat en cotutelle (Sciences de l’Education à Strasbourg, France et Sciences Politiques à Cluj-Napoca, Roumanie). Malheureusement, à la dernière minute, mon professeur roumain n’a plus voulu se déplacer à Strasbourg pour la soutenance unique, pourtant stipulée dans la convention. La « perte » du doctorat en Sciences Politiques, après autant d’années de travail, m’a fait penser à l’utilité de vous faire part de mon expérience pour que de telles situations ne se reproduisent plus. Par conséquent, je me permets de vous donner quelques conseils pour que la cotutelle réussisse :

  • La règle d’or pour qu’un doctorat en cotutelle aboutisse est que les professeurs se connaissent, qu’ils aient travaillé ensemble avant, etc… ;
  • Si jamais ce n’est pas le cas, trouver des occasions pour qu’ils-elles se rencontrent le plus rapidement possible (échange de mels, participation à des colloques, invitation par l’université partenaire, etc…) ;
  • Pour prendre des précautions, faites-vous « accoler » à Strasbourg un directeur ayant la même spécialité que le directeur de l’université partenaire. Par exemple, dans mon cas, nous aurions pu prendre un troisième co-directeur à Strasbourg, spécialiste en Sciences Politiques. En cas de manque d’arrangement interuniversitaire, l’Unistra aurait pu ainsi trouver une solution pour la délivrance d’un double doctorat ;
  • Soyez vigilants sur le pays que vous avez choisi comme partenaire. Le mieux est de choisir des pays comme la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le Canada, etc… ;
  • Faites en sorte que vos examens soient reconnus d’une université à l’autre. N’acceptez aucun compromis dès le début car sinon vous êtes mal parti !
  • Qttention au lieu de la soutenance. Il est préférable qu’elle se passe à Strasbourg, à condition que le directeur de thèse de l’Université partenaire connaisse les exigences académiques de l’Unistra. Si vous préférez la faire dans l’autre pays, renseignez-vous sur les procédures de soutenance, qui sont parfois très différentes d’un pays à l’autre ;
  • Si vous vous confrontez à des difficultés de toutes sortes, n’attendez pas et n’essayez pas de résoudre cela tout seul. Mon conseil est de vous adresser à une association de doctorants, dans notre cas à Doxtra ;
  • Si jamais vous avez des problèmes pour obtenir le double doctorat, demandez un conseil juridique et l’accompagnement avant qu’il ne soit trop tard. Tout-e seul-e vous risquez de ne rien obtenir, même si vous avez raison dans votre demande.

Bonne chance pour les cotutelles. Mais avant tout, renseignez-vous et n’oubliez pas de mettre en balance tant les bénéfices (double doctorat) que les inconvénients d’une cotutelle.

POUR CITER CET ARTICLE :

Mihaela Viorica Rusitoru. (01/05/2014). « Conseils pratiques et astuces pour une cotutelle réussie ! ». Le Guide du Doctorat en SHS. Strasbourg : Doxtra. Consulté le 19/01/2018 : https://guide.doxtra.org/temoignages/conseils-pratiques-et-astuces-pour-une-cotutelle-reussie/

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *